Santé mentale

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), «la santé mentale n’est pas simplement l’absence de troubles mentaux. Elle se définit comme un état de bien-être dans lequel chaque personne réalise son potentiel, fait face aux difficultés normales de la vie, travaille avec succès de manière productive et peut apporter sa contribution à la communauté.»

La santé mentale englobe la promotion du bien-être, la prévention des troubles mentaux, le traitement et la réadaptation des personnes atteintes de ces troubles.

Le plan d’action gouvernemental 2015-2020 en santé mentale

Le gouvernement du Québec a publié en octobre 2015 son Plan d’action en santé mentale 2015-2020, ayant pour objectif général de mobiliser le réseau de la santé et des services sociaux et ses partenaires en vue de «faire ensemble et autrement», en offrant des soins de qualité et en travaillant à abattre les frontières entre les services et les obstacles à l’accès.

La mesure 6 (page 27) cible directement le réseau collégial public. Cette mesure repose sur le constat que le nombre d’étudiants du postsecondaire bénéficiant de mesures d’accommodement, notamment en raison d’un trouble mental, d’un trouble d’apprentissage ou d’un trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité, est en augmentation constante depuis les dix dernières années.

Elle vise donc à ce que le réseau de la santé et des services sociaux et les établissements d’enseignement supérieur collaborent à la mise en place de conditions permettant aux étudiants du postsecondaire ayant besoin d’accommodements de poursuivre leur parcours scolaire :

MESURE 6: «Afin de soutenir les jeunes et les jeunes adultes dans leur parcours scolaire, les centres intégrés auront l’obligation d’élaborer et de mettre en œuvre un protocole d’entente qui réponde aux besoins de chacun des établissements d’enseignement supérieur se trouvant sur leur territoire. Ce protocole devra notamment définir les mécanismes d’accès, les trajectoires de services et les modalités de référence en vue de l’accès aux évaluations de type diagnostique des étudiants qui présentent un indice de trouble mental.»

Partenariat

Depuis l’automne 2016, la Fédération des cégeps et le Mouvement Santé mentale Québec ont établi un partenariat pour rappeler toute l’importance de promouvoir et d’adopter une bonne santé mentale chez les étudiants collégiaux. Ce partenariat se traduit d’abord par la tenue d’une nouvelle Journée de la santé mentale au collégial, organisée le 2e jeudi de novembre de chaque année.

En 2017, la Journée de la santé mentale au collégial aura lieu le 9 novembre.

Vous trouverez les outils promotionnels de la campagne «7 astuces pour se recharger» sur le site Web du site Web du Mouvement Santé mentale Québec.

Pour plus d’information sur la partenariat, voir le communiqué de novembre 2016 sur le site Web de la Fédération des cégeps.

Dans les cégeps…

Liens utiles

Publications associées