Zenétudes

Contexte

Un sondage, réalisé en 2014 par des chercheurs du Collège de Bois-de-Boulogne auprès de 12 208 étudiants provenant de huit cégeps, a mené au constat que plus du tiers d’entre eux (35%) ressentent «souvent» ou «tout le temps» de l’anxiété, tandis que 17% des répondants obtenaient un score global indiquant qu’ils ressentent beaucoup ou énormément de détresse. Plus de 18% affirment avoir des pensées suicidaires et 7,3% disent en avoir «souvent» ou «tout le temps». La fatigue et l’épuisement, les conflits familiaux, la pression liée à la performance scolaire, l’intimidation et les pensées suicidaires sont des déterminants importants des problèmes psychosociaux des étudiants au collégial.

Ces données, associées à une vaste littérature sur la transition à l’âge adulte, tendent à souligner l’ampleur du défi auquel les intervenants psychosociaux sont confrontés quotidiennement. Les cégeps sont en effet des lieux de vie privilégiés pour promouvoir une saine santé mentale et soutenir les étudiants aux prises avec des problèmes associés.

> Pour consulter un article présentant les résultats de cette étude: «Détresse et anxiété chez les étudiants du collégial et recours aux services d’aide psychoaffectifs»

Le programme Zenétudes

Conscients de la hausse marquée du nombre de demandes de consultations pour des problèmes de santé mentale provenant des étudiants des collèges et des universités en Amérique du Nord, les chercheurs du Laboratoire de recherche sur la santé mentale des jeunes en contexte scolaire (labomarcotte) du département de psychologie de l’UQAM se sont associés aux enseignants et aux intervenants du cégep de Sorel-Tracy afin de développer Zenétudes, un programme de prévention de l’anxiété et de la dépression.

Le programme Zenétudes s’adresse aux étudiants de première année, afin de les accompagner dans la transition entre le secondaire et le collégial. Il a pour objectif de prévenir le décrochage scolaire en réduisant les symptômes d’anxiété et de dépression qui interfèrent avec la réussite éducative.

Ce programme offre des outils pédagogiques et d’intervention pour les enseignants et les intervenants collégiaux. Il se déploie en 3 volets:

  • Le volet 1 (prévention universelle) se destine à tous les étudiants de première année au cégep, tous programmes confondus. D’après les données épidémiologiques, ce type de prévention universelle pourrait répondre aux besoins de 85% des étudiants de première année, qui n’auront pas besoin d’un suivi plus approfondi. Il s’agit d’un atelier réalisé en classe par l’enseignant (de 60 à 75 minutes en tout), qui comporte une série de huit activités.
  • Le volet 2 (prévention ciblée sélective) s’adresse aux étudiants qui ont été préalablement dépistés lors du volet 1 et qui présentent des indices de vulnérabilité en matière de stress et d’anxiété. Il doit leur fournir des outils qui leur permettront de mieux gérer ces difficultés. Il comporte deux ateliers d’une heure chacun, l’un sur l’anxiété et l’autre sur la dépression. Ces ateliers sont animés par un enseignant et un intervenant, ou encore par deux intervenants.
  • Le volet 3 (prévention ciblée indiquée) s’adresse aux étudiants dépistés au volet 1 qui présentent des symptômes dépressifs ou anxieux plus importants, de façon à leur fournir un soutien psychosocial plus soutenu en dix séances de groupe d’environ 1h30 chacune, suivant une approche cognitivo-comportementale. Ces séances de groupe (six à dix participants) sont animées par deux intervenants, dont au moins un ayant un statut professionnel.

> Pour consultez l’information à propos du programme, des formations et des manuelspage Zenétudes du site Web Labo Marcotte.

Le déploiement du programme Zenétudes dans le réseau collégial

Grâce à une subvention du Secrétariat à la jeunesse, la Fédération des cégeps et le RIIPSO peuvent soutenir l’implantation du programme Zenétudes dans le réseau collégial au cours des trois prochaines années. Ainsi, une aide financière est disponible pour les cégeps qui souhaitent mettre en place le programme. La Fédération des cégeps, par le biais du RIIPSO, accompagne les établissements pour organiser et défrayer les coûts des formations pour les enseignants (volet 1) et pour les intervenants (volets 2 et 3) et couvre les coûts d’une partie du matériel didactique pour les enseignants, intervenants et étudiants. Dans tous les cas, le RIIPSO offre un soutien logistique et technique à l’ensemble des cégeps participants. Si vous souhaitez plus d’information, communiquez avec l’animatrice du RIIPSO.